Bon jen Wobè

UNE JOURNÉE À L’ILET MADAME

Le robert, ville archipel.

Une baie, que dis-je un havre entouré d’un chapelet de 11 ilets faisant la fierté de la commune, des fonds blancs, une eau calme… 
… Et une star: l’ilet Madame. 

“La baie du robert est comme un écrin et L’ilet madame en est son joyaux.” Raspoutine 

L’ILET MADAME : FIERTE DU ROBERT

@france-voyage

Vitrine de la ville, L’îlet Madame, doit son nom à Madame Du Parquet, la femme du Gouverneur de la Martinique Jacques du Parquet qui aimait s’y reposer dans les années 1650.

C’est un petit îlet (2,8ha) d’origine volcanique, qui provient d’une coulée d’andésite. 

Petit certes, mais y’a vla des choses à découvrir là bas: 

La faune déjà: des oiseaux (sucriers phale jaune, merles, tyran gris…), des chauves souris, des lézards, des Bernard l’Hermite et aussi des concombres de mer ouais! #beurk

La flore: le poirier, le prunier bord de mer ou encore le gommier rouge… Je conseille d’ailleurs d’aller faire des gros câlins à cet arbre je te jure ça déstresse.

@hc -au pied du gommier rouge

Le paysage: ouais tu peux faire le tour de l’îlet, découvrir sa mini foret, ramasser des petits coquillages échoués voir la baie du François au loin, l’ilet loup garou! 

Et surtout ses magnifiques fonds blancs!
Les fonds blancs, c’est ce bras de mer entre le François et le Robert, où l’eau est peu profonde. Résultat tu as une piscine naturelle avec une eau turquoise qui varie entre le bleu foncé et le vert émeraude, le sable et une eau hyper chaude! 

Mais tout ça tu le savais déjà! 

LES ROBERTINS ET L’ILET 

Mon père m’a expliqué qu’à l’époque très peu de gens allaient à l’ilet Madame, d’ailleurs très peu de gens allaient sur les îlets tout court!

Tout d’abord parce que le Martiniquais avait peur de la mer
“lanmè pa ni branch

Avant de rentrer dans l’eau on faisait son signe de croix, c’était un délire. 
Les rares fois où on allait à la mer, c’étaient les lundis de paques et de pentecote

Ensuite les ilets du Robert les plus fréquentés étaient: 
L’ilet Lagrotte : chez Chabine 
L’ilet Chancel chez les Bringtown, gardiens de l’ilet 
L’ilet à Eau chez les Hannibal 

En gros, on allait à l’îlet chez des gens qu’on connaissait! 
Sété an catégorie moun ki té ka alé lilèt!” Mon père 

Tu l’auras compris l’îlet Madame n’avait pas la côte. Toutefois, M Ludger Murat, grand-père du champion de la Yole Félix Mérine y a vécu quelques temps! OKLM!

C’est avec l’arrivée de Marius Stéphanie à la tête de la commune que l’ilet commence à être fréquenté. 
Il l’aménage dans les années 75-80. 
Lui même, avait l’habitude d’y célébrer ses victoires aux élections municipales (ou sur l’îlet Lagrotte)!
Oui oui! Le monsieur invitait les employés de mairie le lundi suivant les élections à l’îlet pour se FLEXXXXXXXX!

C’est à cette même période que mon papa a commencé à y aller avec ses potos Emile Garçon, Sergio Saint-Aimé et bien sûr feu Alain Célest (marin pêcheur et coursier sur la yole Ti Soda) sa ki sav sav!

@dédéstprix – ALAIN CELEST

Le départ se faisait au bord du mer, et en chemin, on faisait son shopping DANS LA BAIE: on relevait des casiers et des nasses ou alors on plongeait pour prendre des langoustes, des oursins, des soudons, du lambis et bien sûr des djokoks que l’on mettait dans son sac guano!

*Les djokoks aussi appelés ti chacha, totoblo, fon panié, tranglè (à cause de leurs arrêtes) sont des bébés poissons (carpes, gwo vent’ ..) que l’ont récupérait au fond des paniers de pêche. Bon maintenant on a plus trop le droit d’en consommer, parce qu’on peut plus consommer les bébés poissons!

Arrivés sur l’ilet, on fait le fouyé difé avec des “roch fè” : blaff chadons, soudons, blaff vivants (avec du poisson tout juste péché), lambis grillé et bien sur le souskay djokok accompagné de riz légumes et arrosé de rhum 

 “an tan tala nou té ka manjé pain épi rhum!” Raspoutine

@hc

Peu à peu, le Martiniquais s’approprie la mer, et l’îlet Madame, devient “l’îlet du peuple”!  

L’occasion d’avoir une pensée émue pour M Hugues Nomel, l’homme au Bakoua pointu, le premier marin pêcheur à proposer des balades sur les ilets! 

@ville du robert

L’ILET DU COEUR

Quand j’étais petite, on allait tout le temps à l’îlet Madame avec M Chroné! 

Les souvenirs sont assez flous hein! Je me rappelle juste que y’avait un monsieur qu’on appelait Bouyaka et que mon papa perdait tout le temps ses Ray-Ban dans la baie! 

@hc

Et puis on a arrêté d’y aller. Je suis restée plus dix ans sans me rendre à l’ilet Madame, ce qui est ridicule parce que le truc tu passes devant genre tous les jours! Il est là il te nargue quoi! 

Et en 2008, j’ai eu mon bac… 

Etant pauvres et sans voiture, avec mes potes on avait décidé d’aller à la Pointe du Bout et de se faire un plan plage, poulet grillé… 
Mes parents m’ont regardé avec mépris “ou ka alé lanmè ou ka ba lé moun lan poul grillé?!”
Ca s’est transformé en plan à l’îlet Madame: langoustes, poissons, gratin de banane jaune… 

Est ce que j’ai fait ca pendant 5 ans? OUI! 
Est ce que j’organisait au moins 5 plans à l’ilet Madame pendant les grandes vacances? Oui! 
Est-ce qu’on passait notre vie à sauter du quai? oui

@hc – bon cette affaire de plongeon des fois …

 Mais toute bonne chose a une fin! On a grandit on a eu d’autres préoccupations dans la vie. 

Si on y va moins qu’avant, les journées à l’ilet Madame restent des moments de qualité! 

@hc

Non et puis il fallait retourner, ca commençait à bien faire! a chaque fois tu vois des non robertins venir squatter notre îlet, alors que bagay la tou préw ou pa ka alé! 

JORDAN’S BIRTHDAY: ILET MADAME EDITION

@hc

La dernière fois que je suis allée à l’îlet Madame, c’était en 2018 avec Jordan! 

Le mec est Guadeloupéen de base hein, mais après 10minutes sur l’îlet c’est bon, il a demandé sa naturalisation robertine. 

De retour en Martinique, je me suis arrangée pour que monsieur fête ses 30 ans sur l’îlet! 

@hc

Non mais, même moi, mon 30e anniversaire n’était pas aussi stylé! Vasy je suis jalouse là oh! 

Le truc quand tu passes une journée à l’ilet Madame c’est qu’il faut se réveiller tôt! 
Ouais, faut arriver ultra tôt parce que les places sont limitées et l’îlet est backfull, on parle de 400 personnes en moyenne en haute saison!

Et les pêcheurs sont des busy men le genre de personne qui te dit “après l’heure ce n’est plus l’heure”… 

Bon, suite à un CONTRE TEMPS on est arrivés super tard, y’avait presque plus de places sur l’îlet!
Atchelmen moun ka fè réservation kiosk! Le marché de l’immobilier sur l’ilet madame est en flux tendu! 

Bref, on pu s’installer, adan an ti momen Roger aka ZIP za fè an fouyé difè! Oui mon père te fait un feu en 2min30 max! Ambiance Koh Lanta! 

Le petit déjeuner a été servi aux invités! Oui depuis 2017, on fait un pain au beurre chocolat parce que le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée toussa toussa ! 

@hc – jordan préparant son pti dej oklm

On a eu droit, à une phobie des chauves souris, un dj nul (mon frère, qui nous a foutu du Wejdène zéro respect), un cours de Géopolitique de mes darons sur l’assassinat de Jovenel Moïse, la story la plus longue de l’histoire d’Instagram, une tentative d’exploration de l’îlet avec 4 crapons #aventuriersencarton et bien sûr ma mère qui comme dab a fait trop de bouffe! 

Je t’ai déjà raconté le problème des antillais avec la nourriture lors des programmes bwe manjé! (lien) 

* La recette de la tarte aux bananes jaunes (frites) est juste ICI , fais moi confiance le truc est rien que bon!

@sweetkwisine

As usual on a décidé d’aller se baigner vers 15H30 après la session de jazz de l’après midi de mon papa OUIIIII ambiance feutrée! Domi

Nous avons décidé de transformer l’ilet en Shooting photo géant en mode “VOGUE LE ROBERT” avec nos gwo boudin pété !! Mais bon on ne regrette rien, vu la situation actuelle, on a eu raison de profiter! JE VIVRE

Alors oui il y avait des sargasses mais la mer était magnifique et CHAUDEEEEE t’as pas besoin de faire de priere pour t’immerger dans l’eau!! 

Le temps est passé trop vite mais déjà le moment de rentrer. Quand t’es sur cet îlet, t’es dans un espace-temps chelou, le temps s’arrête, tu oublies tes problèmes et en même temps il passe trop vite!

Noah le jeune chauffeur de bateau nous a ramené flap flap  pa té ni ped tan!

@hc – l’after

L’ILET MADAME, C’EST TROP BADAM

Est ce que j’ai honte de ce jeu de mots? NON!

Bon alors pourquoi cet îlet est si génial? Tout simplement parce qu’il est magique. 

Il a des supers pouvoirs: 

Il ramène le beau temps: il y a un micro climat là bas, résultat il est fait presque toujours beau même lorsqu’il pleut à Mada! Le soleil est toujours au rendez-vous sur l’îlet! Cherche pas c’est de la magie!

Ensuite il a le pouvoir d’apaiser les gens stressés.
C’est vrai, tout’ moun an mode calance, tout le monde est gentil souriant, heureux (où alors c’est le rhum …) 
Les gens s’aident alors que dans la vraie vie yon’ té kay ka jouré lot’ ,des inconnus prennent le ti punch ensemble sa bel! 

Tu comprends donc pourquoi on kiffe aller à l’îlet Madame!

@henri salomon – ville du robert

Un gros bigup à M Bellhumeur et toute l’équipe de nettoyage de l’îlet qui fait un super travail à “Mitch Bucanon” le sauveteur de l’ilet, oui parce que l’ilet est en mode alerte à Malibu! Et bien sur à la mairie du robert qui entretien le lieu! DOMIIII

Epi les ROBERTINS ne prenez pas l’îlet pour acquis! Nou ni an ti maniè kom bagay la tou pré nou nou pa ka lévé’y di gad: “J’aurai le temps d’y aller”
Allez à l’îlet, emmenez mamie à l’îlet (mem si mamie pè kanot)! Profitez, souvent les étrangers profitent plus de chez vous, que vous même! … Si i tombé an jaden zot …!

VIVRE!

*on remercie les sponsors: Elodie et son Iphone 12s qui rend tout beau!

2 commentaires

  • ELMIRA Marie-France

    Charlina,

    Tu as parfaitement résumé une journée à l’ilet Madame et tu as raison de préciser qu’il faut y arriver tôt sous peine de ne pas trouver de place. La réservation des kiosques est interdite sur l’ilet et a fait l’objet d’un arrêté municipal affiché sur les panneaux, mais sé moune lan ka fê wol pa wouêye.
    Je n’ai pas pu résister à l’envie d’apporter quelques témoignages concernant mon vécu sur ce site qui a marqué ma jeunesse.
    Si les vestiges du passé n’ont pas été enlevés par l’homme ou les intempéries, l’on trouvera trace du passage des jeunes « en couple » qui venaient passer la journée sur l’ilet. On se frayait un passage pour atteindre le sommet du petit morne sur l’ilet afin d’inscrire fièrement et amoureusement nos prénoms respectifs sur les feuilles d’Aloès Véra. C’est comme si nous scellions notre relation. Si zote lé konnêt sa ki té ka soti épi intel an tan ta la, gravi monne la.
    On pêchait les soudons durant le bain avec nos talons, exercice pas facile du fait des remous des vagues. Quand nous avions de la chance, nous ramassions les lambis soleil trouvés à même la plage (espèce de lambi nain mais consommable) et nous faisions griller tout cela pour une consommation immédiate.
    Feu Alain Céleste s’éloignait pour pêcher et nous ramenait gratuitement le fruit de sa pêche (poissons, lambis, soudons, langoustes etc.).
    Aujourd’hui encore, je continue à fréquenter ce coin que j’affectionne particulièrement. C’est à l’ilet Madame que j’ai découvert le souskay de chatrou grillé, une tuerie !!! ceci, au cours d’une petite
    « visite » au sein d’
    un autre groupe sur l’ilet. C’est l’ambiance comme tu dis, on n’a pas besoin de se connaître pour aller prendre un punch chez le voisin. C’est aussi un plaisir de recevoir les autres et de partager nos plats. C’est d’une part, la magie de l’ilet Madame et d’autre part, des témoignages de notre culture martiniquaise et de notre tradition de partage.
    Mon seul regret, c’est qu’en fraisant appel à un transporteur (lê ou pa ni bato ki taw), l’on doit repartir de l’Ilet trop tôt (16 h 30 maxi). C’est cependant compréhensible vu que le gars est au boulot.
    Comme à l’accoutumée, tu nous fais rêver à travers tes récits d’expérience qui ont le mérite de nous rappeler la richesse de notre patrimoine, tel ce site incontournable !

    Félicitations pour ton style qui sait faire passer les émotions!!!

    • Brenda14

      Manman manman!Je crois que c’est toi qui devrait écrire des articles, que dis-je tes mémoires!
      Merci pour tous ces détails, ça me permets de voir l’évolution des journées à l’ilet madame!
      Peu importe les époques l’ilet madame est toujours synonyme d’insouciance et de douceur de vivre!!
      merciiii!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.