Martiniquani-Thé

2005: UNE ADOLESCENCE MARTINIQUAISE

L’autre jour, je me faisais une tite playlist RNB façon 106&Park… Les vrais savent de quoi je parle.
Et j’essayais de me rappeler c’était quoi notre vie à cette époque.
Figure toi que les souvenirs étaient un peu flous!

(Photo by John Ricard/FilmMagic)

Ben ouais c’était y’a 15 ans quoi (la moitié de ma vie) Je suis vieille maintenant c’était y’a longtemps!!
Je me suis dit “non Charlina ce n’est pas possible, il s’agit de ta jeunesse, des meilleures années de ta vie, fait un effort”

Ok, pour vous, Charlina H va essayer de se rappeler c’était quoi être un ado en Martinique au milieu des années 2000?

C’était parti!

MENTIR SUR SON ÂGE

Je sais pas si tu te rappelles, mais peu avant MSN, on utilisait une sorte de “hotline” sur le site de NRJ Antilles.
Après avoir bien bien galéré pour accéder à la page #routeurquifaitdubruit #Modem #128k #512K
[…] on pouvait enfin communiquer avec des INCONNUS et potentiellement se mettre en danger!

Alors le plus important quand on commençait une conversation c’était de demander à la personne son ASV, c’est à dire Age Sexe Ville histoire de voir s’il était possible de pécho.
Et manzè Stéphanie (chez qui je squattais internet, parce qu’elle avait UN ORDI ET INTERNET et pas moi…) elle m’avait dit de toujours dire que j’avais 16 ou 17 ans (j’en avais 14) c’était plus vendeur.
Bien sur les mecs de 20 ans devaient dire qu’ils avaient 17 ans aussi je suppose, on avait tous 17 ans on devait parler à de gros pédophiles sans le savoir, c’était génial! Y’a même des couples qui se sont créés avec ces conneries hein …

Bref après avec MSN c’est parti en couilles TMTC ….

S’AFFICHER SUR SKYBLOG

Avant Facebook, il y a eu Netlog qui n’a jamais percé (Netlog c’est un peu comme ton pote qui a été recruté pour un stage au psg mais qui bon rupture des ligaments croisés tu connais, carrière avortée) et avant ça il y a eu SKYBLOG!

https://bellemoun972.skyrock.com/

Ouais on commençait doucement et sûrement à devenir des gens hyper centrés sur nous même et notre prétendue beauté.

Skyblog c’était:

-une vie inintéressante racontée à travers des photos peu pixelisées
Des photos sur lesquelles on faisait une pause ultra gênante (genre accroupi avec les doigts en V) au lycée à la plage ou pour les plus sexys “en maillot dans notre chambre pas rangée” avec l’armoire Star Confort…

– des MONTAGES DE L’HORREUR avec des étincelles, des couchers de soleil et surtout notre pseudo partout DIDOUNEDU97212 (histoire de “reprezent”)

– beaucoup d’amour et d’amitié :Alors elle c’est ma ti sirèz! Avec elle on délire tout le temps! Man pa lé ayin bay! Change pas la miss!”

on était encore dans un monde bisounours! Bref si tu as encore un skyblog désactive ça, DÉTRUIT LES PREUVES!

ÊTRE UN PIRATE DE L’INFORMATIQUE

Tout adolescent de l’époque qui se respecte savait télécharger!!! Oui même moi!

Nos sites de prédilection: Sharéazam Limewire Bittorrent!!
Le but: mater le maximum de films: les blockbusters, les films pourris qui sont sortis direct en DVD que personne connait…
Bien sûr des fois on jouait de malchance, on pouvait tomber sur une qualité cheloue, le truc filmé directement dans la salle de cinéma avec les gens qui toussent et tout (au secours) ou alors sur un bon vieux Dorcel (alors que tu voulais télécharger Madea grand-mère justicière) #russianroulette

AVOIR DES TÉLÉPHONES “WO DE GAMME”

Olala, on a vraiment vécu la démocratisation du téléphone portable.
On a commencé avec des Sagem et des Nokia au collège…
On a connu les forfaits Bouygues Télécom gratuits le weekend de 23h à 3h du matin, les sms à 0,15€ ou on s’envoyait des JTM, les snakes, les images téléchargées sur le TVmag, les premiers portables couleur (le Siemens bleu ciel là), les sonneries de nos tubes préférées, les gifs débiles de petits diables échangés en bluethooth ou infrarouge…
Olalaa je vais chialer!!!

@sabineD

CHERCHER DES PAROLES SUR ZOUKER.COM

Ahh zouker.com!! Je sais que vous aviez déjà oublié ça! 

Et ouais avant geniuslyrics, lacoccinelle … il y avait zouker.com! Le site de paroles des années 2000!

Bien évidemment c’était pas 100% fiables, étant donné que la moitié des paroles étaient approximatives mais bon ca nous a bien sauvé! 

ÉCOUTER RELIGIEUSEMENT NRJ

Tout adolescent des années 2000 avait une radio dans sa chambre… Bon moi j’avais une chaine hi fi et une télé avec MTVC le cable oui je carre, et un ordi sans internet aussi (je jouais au solitaire comme une sombre merde en écoutant du Britney Spears)…

Bref NRJ c’était toute notre life: le matin dans le bus (si le chauffeur c’était pas un connard qui écoutait les avis d’obsèques) avec l’horoscope de “sexy ludy” dans le 6-9,

C’était My NRJ l’aprèm, avec des supers dédicaces pour “Kéké Lulu et Didou de la 2nd 3 du lycée Frantz Fanon”

Et bien sûr le rendez-vous des couches tards avec My libre antenne et des ados avec des problèmes particuliers: 

“je suis en 3e j’ai 14 ans et je suis enceinte de mon copain de 32 ans” que dois-je faire? Même les animateurs étaient dépassés…

NRJ c’était aussi et surtout cette période “pré youtube” où les gars te lâchaient oklm “tout de suite le nouveau hit de Goldee” et en fait, ils passaient la pub YOP, la météo, l’horoscope une chanson de gertrude sénin avant le nouveau hit de Goldee….

NE VIVRE QUE POUR LA MUSIQUE

Parlons peu parlons bien on se prenait pour des américains. #period

Y’a un truc qu’on appelle BET, cette chaîne a pété la tête de toute génération.
On attendait patiemment 106&Park le soir vers 18h (à la même heure que la télénovéla sur RFO…) et on enregistrait les meilleurs sons du moment sur notre magnétoscope!
Let Me Hold You, 1,2 Step, My Boo, Candy Shop…

Et puis STREET DANCER et SEAN PAUL sont passés par là …Mon Dieu tout le monde est devenu danseur faisait des battles en baggy lors des fêtes du lycée (journée du Sida…), c’est là qu’on a commencé à avoir des potes qui sont devenues des stars…

Et puis avant de finir, faut parler de cette affaire de MP3 là! Ce truc qui prenait 30 chansons à tout casser et qui a niqué les piles de calculatrices et de télécommandes…Ton papa babillait parce qu’à chaque fois la télécommande fonctionnait pas.

Bien sur les plus riches avaient des Ipod…

FAIRE DES SORTIES TROP “DJI”

A Fort-de-France et à la Galléria!

Nos darons nous donnaient 30€ et c’était genre ÉNORME!!
Que dire, on achetait quasiment rien, peut être un top à 10€ chez le “syrien”, un Macdo ou un friand jambon fromage merguez … voilà quoi!

@restodelice.fr

Des fois on faisait les fous, on prenait la navette direction la Pointe du Bout!
Les sorties bateaux, je veux que mes gosses connaissent ça, je veux qu’ils aient une adolescence normale ébé bel!

.lesjolismoments.com

FAIRE COMME LES GRANDS

C’est à dire avoir une vraie vie nocturne …

Bon à titre perso j’avais zéro vie, ni nocturne ni diurne … Régine a dit “tant que tu es mineure tu es sous ma responsabilité donc PL”.

Bref, à l’époque du collège, les gars s’organisaient des sorties Madiana/zaye (oui disons le c’était pour zayer) avec les bus de Nomel là, mais ça c’était l’aprem, il a fallu passer à la vitesse supérieure…

Donc le vendredi et le samedi c’est vos parents soutirè qui vous emmenaient à Madiana, et qui retournaient vous chercher…. L’amour c’est quelque chose!!

Ah oui y’avait aussi le BAL DES COLLEGIENS au TOP NIGHT CLUB! Askip un événement important dans le “social calendar” des collégiens… Askip on vous donnait des BN et y’avait des vices!

@zayactu.org

Moi je sais pas, j’étais pas là…!

AVOIR UN STYLE VREUMANNNNNT

Je t’ai dit on se prenait pour des américains, c’est pas notre faute, c’est la faute à BET … et à STREET DANCERS

(Photo by Scott Gries/Getty Images)

mon Dieu un jour, faudra qu’on parle de ce film et de son impact sur notre génération, les gars se prenaient pour Omarion déjà.

Un martiniquais Bogoss à l’époque devait:
– porter des TRESSES déjà comme toutes les stars américaines de l’époque (bon pas facile de dire à ta maman que tu veux des tresses “pani ti bolom épi tresses an kay mwen an”)
– avoir un piercing aux oreilles au moins
– avoir un t shirt double XL, un baggy (pas de ceinture bien sûr), une casquette NYC, un bandana, une paire de shocks ou de requins et bien sûr
– un sac Fox (pour mettre son carnet de correspondance et une feuille double) et une sacoche Lacoste

Les meufs devaient avant tout respecter une règle de base: s’habiller ton sur ton! C’était non négociable.
Peut importe la couleur choisie (vert pomme, bleu ciel) tous les accessoires devaient être coordonnés. Bref on devait ressembler à un Power Ranger, c’était très important.

Bon la fille stylée avait : des cheveux défrisés (avec des pointes bien niquées), un top à trous de chez le syrien, une ceinture assortie celle avec la boucle argentée là, un pantalon patte def (puis slim), des fausses birkenstock assorties bien sûr, et un gloss saveur ananas à 2€ …

@sassoune972

Bref je le dis encore tan fè tan tan kité tan!

C’est bien parfois de se rappeler sa jeunesse, de l’époque où on avait pas de problèmes tu vois, se rappeler son enfance à l’heure où on commence à nous même à en avoir, des enfants…

On revient de loin les gars…!

Et toi c’est quoi ton meilleur souvenir d’adolescence??

20 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *